Données &Tendances
Implantation des enseignes nationales


Solutions pour
Les polarités d'un site commercial avec les cartes thématiques


Produits & Services
Intégrez les données Codata dans vos logiciels


Digest
Top des enseignes d'Habillement-Vêtements

 

 

Implantation des Enseignes Nationales : de grandes disparités selon les sites

Au cours de la période 2013-2017, les Enseignes Nationales occupent globalement 48% des commerces recensés dans les périmètres Codata. Il existe cependant de très grandes disparités entre types de sites. De même, le pourcentage d’Enseignes Nationales peut suivre une évolution très différente entre sites de même type.

L’observatoire permanent mis en place par Codata depuis près de 20 ans permet de cerner les différentes tendances.

C’est ainsi que des différences notables peuvent être observées entre types de sites. En 2017, un taux moyen de 48,12% mais 32,21% en pieds d’immeubles, 72,32% en centres commerciaux et 64% en zones commerciales.

Une analyse plus approfondie permet d’identifier d’autres différences, entre sous-catégories mais aussi de constater un effritement du pourcentage de Retailers année après année.

 

Au-delà de cette première approche, il est intéressant de connaître la tendance site par site. C’est ce que permet Codata Explorer au travers de la page « Statistiques des Commerces ». Sur le graphe qui suit, on peut constater – par exemple - que le pourcentage de Retailers en centre ville de Haguenau est passé de 33,18% en 2003 à 40% en 2018.

 

Avec Codata Explorer, il est même possible d’identifier les Enseignes Nationales arrivées et disparues, année après année. Voici l’exemple de Haguenau.

 

L’étape suivante est évidemment de comparer les sites entre eux de manière à identifier les sites à risque élevé par opposition aux sites à risque réduit. C’est ce que permet Codata Files au travers des fichiers historiques sur 10 ans.

Voici quelques exemples issus du fichier Historiques pour l’année 2017.

Sites de type « Pieds d’immeubles » en France :

  • Pourcentages d’Enseignes Nationales les plus élevés (hors sites de grandes métropoles) : Boulogne-Billancourt (52,02%), Béthune (48,47%), Montluçon (48,02%)

  • Pourcentages d’Enseignes Nationales les plus faibles (hors sites de grandes métropoles) : Saint-Denis (15,25%), Sarlat-la-Caneda (15,75%), Uzès (16,26%)

Grandes « Zones commerciales » de France

  • Vannes / Ploeren : ZA de Parc-Lann - ZA de Kerlann (Carrefour, E.Leclerc) :

    • 376 Emplacements commerciaux

    • dont 330 Commerces dont 63,03% de Retailers

  • Anglet / Bayonne : ZAC Bab 2 (Carrefour, Géant Casino) :

    • 360 Emplacements commerciaux

    • dont 322 Commerces dont 45,03% de Retailers

  • La Valette-du-Var / La Garde : Grand Var (Carrefour) :

    • 360 Emplacements commerciaux

    •  dont 345 Commerces dont 48,12% de Retailers

  • Clermont-Ferrand / Aubière : Cap Sud (Auchan, E.Leclerc) :

    • 337 Emplacements commerciaux

    • dont 315 Commerces dont 65,40% de Retailers

  • Mérignac : Mérignac Soleil (Carrefour) :

    • 329 Emplacements commerciaux

    • dont 310 Commerces dont 61,94% de Retailers

Grands « Centres commerciaux » de l’unité urbaine de Bordeaux

  • Rives d'Arcins :

    • 151 Emplacements commerciaux

    • dont 143 Commerces dont 92,31% de Retailers

  • Mérignac Soleil :

    • 127 Emplacements commerciaux

    • dont 123 Commerces dont 91,06% de Retailers

  • Bordeaux Lac :

    • 117 Emplacements commerciaux

    • dont 113 Commerces dont 86,73% de Retailers

  • Rive Droite :

    • 87 Emplacements commerciaux

    • dont 67 Commerces dont 76,12% de Retailers

  • Mériadeck :

    • 79 Emplacements commerciaux

    • dont 70 Commerces dont 80% de Retailers

A noter que ces fichiers « Historiques » permettent, sur 10 ans et pour 10 pays, de cerner l’évolution, site par site, des taux de vacance et des pourcentages de Retailers mais également des différentes activités commerciales.

 

_______________________________________________

 

Découvrez les polarités d’un Site commercial avec les cartes thématiques

Tous les éléments de la base de donnée Codata sont précisément géo-localisés. Au moyen de fonds de carte adaptés, il est possible de littéralement « voir » la réalité du terrain.

 Les cartes thématiques vous permettent d’appréhender en un clin d’œil : répartitions des activités, présence des Retailers, rotation des commerces et vacance des locaux commerciaux.

Marseille : polarités équipement de la personne (en bleu) et cafés-hotels-restaurants (en orange). La nomenclature des activités Codata est disponible en ligne

 

Marseille : Nouveaux points de vente (en vert) entre 2016 et 2017

 

Marseille : positionnement (en rouge) des Retailers

 

Marseille : positionnement (en noir) des locaux vacants

 

Ces cartes thématiques sont disponibles sous l’onglet « Visualisation » du menu latéral.

 

_______________________________________________

 

Intégrez les données Codata dans vos logiciels

Les fichiers de données disponibles sur Codata Files et Codata Explorer vous permettent d’intégrer les données Codata dans vos propres solutions applicatives.

Ces fichiers de données constituent le meilleur moyen pour créer vos propres bases de données d’immobilier commercial. Vous pouvez ainsi partir des données Codata et les enrichir ensuite avec vos propres informations (valeurs locatives, baux, expertises,…) en bénéficiant de la précision de la géo-localisation Codata.

 

Sur Codata Files, les fichiers de données disponibles sont les suivants :

  • Fichiers des Emplacements : géolocalisation à la porte d’entrée, nom du commerce, activité commerciale, adresse, etc.

  • Fichiers des Sites : géo-localisation, contour du site, statistiques des activités, des Retailers, taux de vacance, etc.

  • Fichiers des Enseignes et Prestataires : critères de développement, coordonnées précises des contacts, activités, statistiques d’implantations, nombre de points de vente, etc.

  • Historiques des Sites sur 10 années : taux de vacance, taux d’occupation, pourcentage de Retailers, part des activités commerciales.

Ces jeux de données sont disponibles par pays et peuvent être segmentés par types de Sites, par zones géographiques, par activités ou encore selon des requêtes complexes, spécifiques à vos besoins.

Le recours à Codata Files est particulièrement recommandé pour des fichiers de grande taille ou des requêtes spécifiques non disponibles sur Codata Explorer.

Sur Codata Explorer, tous les résultats de recherche sont téléchargeables au format XLS.

  • Qu’il s’agisse d’Emplacements, de Sites, de Projets, de Retailers ou de Prestataires, les fichiers téléchargeables correspondent aux mêmes structures de données que les fichiers disponibles sur Codata Files.

  • L’avantage du téléchargement de fichiers sur Codata Explorer est que les fichiers sont immédiatement disponibles car constitués en ligne de manière automatique en fonction des critères et sélections que vous avez choisi.

 

_______________________________________________

 

Top des enseignes d’Habillement-Vêtements dans 4 pays

Chaque édition d’un Codata Digest contient une section dédiée aux Enseignes les plus représentées dans le secteur de l’Habillement-Vêtements. Chaque année, nous dressons ainsi la liste des 50 enseignes qui exploitent le plus de points de vente dans les périmètres Codata.

Codata Digest France 2018Codata Digest France 2018
Codata Digest Belgium 2018 Codata Digest Belgium 2018
Codata Digest The Netherlands 2017 Codata Digest The Netherlands 2017
Codata Digest Italy 2017 Codata Digest Italy 2017

 

Voici une analyse comparative sur les pays suivants : France, Belgique, Pays-Bas et Italie.

Les seuls Retailers actifs dans ce secteur qui sont présents dans les 4 pays sont Zara et H&M.

Pour savoir si les réseaux qui trustent ces 50 places sont identiques d’un pays à l’autre, il est intéressant d’analyser la corrélation entre ces quatre Top 50.

 

On constate la similarité très forte des réseaux de distribution d’Habillement-Vêtements entre la Belgique et les Pays-Bas : les TOP 50 y sont identiques à 70 %. On notera aussi près de 40 % d’enseignes similaires entre les classements belge et français.

Pour les autres paires de pays, il est intéressant de remarquer que les TOP 50 sont essentiellement différents : les 50 enseignes qui sont les plus représentées en Habillement-Vêtements sont identiques à 16 % au maximum d’un pays à l’autre.